Salle de Sport
Quai de la Moselle, Calais

  • NOEtop S a su d'emblée convaincre l'entreprise chargée des travaux pour l'une de ses premières utilisations : le chantier de construction de la salle de sport, quai de la Moselle à Calais.

  • Le système breveté des cornières réglables d'angles intérieurs et extérieurs NOEtop permet toutes les réalisations grâce à ses mécanismes de réglages faciles à entretenir

  • À l'arrière-plan : l'hôtel de ville, un des emblèmes de la ville de Calais. Au premier plan : le nouveau NOEtop S avec ses plateformes et échelles d'accès intégrées en fixe au système. 

  • NOEtop S peut être déplacé sans démontage des plateformes et des échelles d'accès.

  • La hauteur de coffrage des différentes plaques murales a atteint jusqu'à 11,50 m. Grâce à la technique de sécurité intégrée à NOEtop S, tous les points d'entretoisement furent aisément accessibles.

  • NOEtop S a également convaincu par la qualité du rendu des surfaces en béton apparent.

  • Le système breveté des cornières réglables d'angles intérieurs et extérieurs NOEtop permet toutes les réalisations grâce à ses mécanismes de réglages faciles à entretenir et ses baguettes d'angle en PU interchangeables.

  • Les distanceurs fixés sur les panneaux de coffrage NOEtop S facilitent et sécurisent le transport.

  • NOEtop S est livré sur le chantier prêt à l'emploi, équipé de ses stabilisateurs, plateformes et échelles d'accès. Autre argument de taille : la faible hauteur d’empilage.

  • Photo: © bureau faceB, Lille, Frankreich

Une belle hauteur avec la sécurité du béton

NOEtop S a réussi son baptême du feu avec la construction de la salle de sport sur le quai de la Moselle à Calais

Une salle de sport à gradins fixes et escamotables est actuellement en cours de construction à Calais. Le soubassement de la tribune statique est composé de pans triangulaires en béton apparent qui, pour des raisons esthétiques, sont ajourés et coudés. Pour leur réalisation, les responsables ont fait appel au coffrage mural NOEtop S.

Calais est bien connue comme zone de transit vers la Grande-Bretagne.­ Mais cette ville côtière a encore bien d'autres atouts : outre ses magnifiques paysages, elle offre également à ses visiteurs une architecture remarquable, comme c'est par exemple le cas du complexe sportif de 2400 m² actuellement en cours de construction au cœur de la ville.­ Implanté directement sur le quai de la Moselle, il se distingue par une généreuse façade vitrée. À l'avenir, cette salle moderne hébergera des manifestations sportives, dont des matchs de basket, de volley et de hand. Jusqu'à 1500 spectateurs pourront aisément y suivre les rencontres grâce aux gradins fixes et escamotables entourant le terrain. Le soubassement des tribunes fixes est en béton apparent, un ouvrage construit à l'aide de panneaux de coffrage NOEtop S dont a été chargée l'entreprise de construction Demathieu Bard de Montigny-les-Metz. Le partenaire de l'entreprise chargée des travaux est NOE France – Technique de Coffrage, St. Quentin, une filiale de la société allemande NOE-Schal­technik, Süssen.

Des tribunes au top avec NOEtop S

La complexité de l'exécution des travaux n'est perceptible qu'au deuxième coup d'œil car le soubassement des tribunes fixes, long de 150 m, se compose de plaques triangulaires en béton. Celles-ci sont disposées à env. 7 cm les unes des autres. Elles font 11,50 m au sommet sur une largeur de 18 m. Pour que les visiteurs aient la possibilité de traverser la tribune en dessous tout en conférant une allure aérienne à la construction, les plaques de béton sont ajourées par endroits. Elles sont par ailleurs coudées, effet dont il a bien évidemment fallu tenir compte lors de la construction. Pour leur réalisation, les responsables ont opté pour le coffrage mural NOEtop S,­ qui, outre son extrême solidité, a ainsi pu apporter pour la première fois la preuve de sa polyvalence d'emploi.

Ce coffrage mural (le S dans NOEtop S signifiant Sécurité) a été spécifiquement conçu pour les pays dont les normes de sécurité sur les chantiers sont particulièrement drastiques. Les plateformes avec protection périmétrique intégrale, échelle d'accès et stabilisateurs, sont directement montées sur les panneaux de coffrage de grande superficie NOEtop S et livrées prêtes à l'emploi sur le chantier.­ Il suffit de déployer les plateformes, d'orienter les stabilisateurs et voilà NOEtop S prêt à l'emploi ! Pour le transport sur le chantier suivant, il suffit de tout replier : le démontage des dispositifs de sécurité pour le transport ou le stockage n'est pas nécessaire.

Par ailleurs, NOE propose pour le système de coffrage NOEtop S un grand nombre de tailles de coffrage qui permettent d'obtenir à chaque fois des jointures bien agencées. Le panneau de coffrage XXL aux dimensions de 5,30 x 2,65 m est le plus grand panneau de coffrage cadre disponible sur le marché.­ Il permet donc le bétonnage d'une superficie de plus de 14 m² sans une seule jointure de coffrage. L'autre avantage de NOEtop S réside dans le fait qu'il est facile à manipuler et d'une grande longévité. Tous les cadres et les profilés sont galvanisés à chaud à l'intérieur comme à l'extérieur. Les points d’entretoisement peuvent être librement déterminés au sein de la ceinture. Ce coffrage certifié GSV résiste à une pression du béton de 88 kN/m².

Des angles et des arêtes propres

NOE-Schaltechnik propose également un grand nombre de modules supplémentaires qui étendent encore plus les champs d’utilisation. Les angles intérieurs et extérieurs réglables en sont un bon exemple : ils permettent de réaliser des solutions d'angle propres sur des amplitudes qui ne se restreignent pas à 90°. Ce sont eux qui ont pesé dans la balance pour le chantier de Calais et qui ont incité les responsables à opter pour NOE. Cette liaison d'angle brevetée se distingue par la souplesse de son mécanisme qui permet de régler quasiment n'importe quel angle. Une plinthe d'angle en PU interchangeable dans les cornières d'angles intérieurs et extérieurs empêche la laitance de couler. Ainsi, le rendu du béton reste très esthétique dans les zones d'angle également, ce qui était d'une importance capitale à Calais puisque le béton reste apparent.

À savoir de plus que les charnières des éléments ne se gorgent pas de béton, ce qui réduit les opérations de nettoyage et d'entretien au minimum requis. La souplesse du mécanisme de réglage facilite par ailleurs grandement les opérations de coffrage et de décoffrage. C'est ainsi que l'entreprise chargée des travaux a pu réaliser sans encombres le coudage dans les parois. Mais ce ne fut pas le seul défi à relever.

Coffrage spécial

Il a fallu trouver un moyen pour parvenir à bétonner la géométrie peu commune des plaques murales.­ Sans autre élément, le béton se serait en effet autonivelé et il n'aurait pas été possible de former un triangle effilé vers le haut. Pour y parvenir, les responsables ont fixé des évidements au sein du coffrage, lesquels ont maintenu le béton à la forme triangulaire désirée. Il a été procédé de façon similaire pour les ouvertures dans les parois, qui ont elles aussi requis le montage d'évidements spécifiquement fabriqués à cet effet. L'entreprise chargée des travaux est ainsi parvenue à réaliser le gros œuvre en deux mois seulement. Dès que le complexe ouvrira ses portes, les rencontres sportives pourront se dérouler dans un environnement agréable avec un terrain surplombé de tribunes pour y assister.

Panneau de chantier :

  • Maître d’ouvrage : Ville de Calais, France
  • Architecte : bureau faceB, Lille, France
  • Entreprise chargée des travaux : Demathieu Bard Direction Générale – Siège Administratif, Montigny-lès-Metz, France

Quai de la Moselle, Calais
Construction d'une Salle de Sport