Nouveau pont enjambant la rivière Saale près de Hammelburg

  • Pour assurer l'avancement rapide des travaux, NOE-Schaltechnik a livré prêt à l'emploi son coffrage de poutre NOEratio assorti des matrices de coffrage NOEplast à l'entreprise Arlt chargée de la construction.

  • NOE-Schaltechnik est le seul fabricant sur le marché à proposer coffrages pour béton et matrices de coffrage d’un seul tenant. La construction du nouveau pont sur la Saale près de Hammelburg a fait appel au coffrage de poutre NOEratio combiné à la matrice de coffrage NOEplast à structure de maçonnerie « Kufstein ».­ Un avantage que l'entreprise de construction Arlt a su mettre à profit.

  • Le rendu des surfaces en béton produites par la matrice de coffrage NOEplast à structure de maçonnerie « Kufstein » est celui d'un parement en pierre naturelle. L'entreprise de construction Arlt a ainsi pu se conformer de façon avantageuse en termes de coûts à une prescription du maître d'ouvrage.

  • Le rendu des surfaces en béton des culées et piles produites par la structure maçonnée NOEplast « Kufstein » est celui d'un parement en pierre naturelle.

  • Le nouveau pont sur la Saale près de Hammelburg est érigé à quelques mètres à côté de l'ancien pont.

  • Une fois que les piles seront quelque peu patinées, seul un œil expert pourra reconnaître qu'il s'agit d'une surface en béton structuré et non pas d’un parement en pierre naturelle.

  • Une fois que les piles seront quelque peu patinées, seul un œil expert pourra reconnaître qu'il s'agit d'une surface en béton structuré et non pas d’un parement en pierre naturelle. 

  • Les surfaces en béton des culées elles aussi ont été façonnées par la structure maçonnée NOEplast « Kufstein ». (

  • Une fois que les culées seront quelque peu patinées, seul un œil expert pourra reconnaître qu'il s'agit d'une surface en béton structuré et non pas d’un parement en pierre naturelle.

  • Une fois que les culées seront quelque peu patinées, seul un œil expert pourra reconnaître qu'il s'agit d'une surface en béton structuré et non pas d’un parement en pierre naturelle.

  • Une fois que les culées seront quelque peu patinées, seul un œil expert pourra reconnaître qu'il s'agit d'une surface en béton structuré et non pas d’un parement en pierre naturelle.

Le coffrage de poutre NOEratio allié aux matrices de coffrage NOEplast permet un avancement rapide du chantier

Un nouveau pont enjambant la rivière franconienne de la Saale est actuellement en cours de construction sur la route fédérale B 27. Ce pont est érigé parce que le pont en place n'est plus capable d'absorber le trafic actuel. Aussi, l'aspect du nouvel ouvrage doit s'inspirer de l'existant. C'est ce qu'ont obtenu les responsables en recourant à une matrice de coffrage de NOE-Schaltechnik, Süssen (RFA). Afin d'être en mesure de dresser l'ouvrage selon le calendrier serré imparti, l'entreprise de construction Arlt chargée des travaux a fait appel à un service particulier de NOE : la matrice de coffrage a été préassemblée sur le coffrage de poutre NOEratio et le tout livré prêt à l'emploi sur le chantier.

Actuellement, l'entreprise Arlt Bauunternehmen GmbH, de Frankenhain, construit un pont de 173 m de long dans le prolongement de la route fédérale B 27 près de Hammelburg. Ce pont intervient en remplacement d'un pont en béton précontraint dressé en 1955 et qui ne parvient aujourd'hui plus que difficilement à résister au trafic des quelque 8500 véhicules l'empruntant quotidiennement. Une nouvelle piste cyclable avec voie piétonne doit également être créée pour améliorer la sécurité routière des piétons et cyclistes. Le nouvel ouvrage enjambe la rivière franconienne de la Saale et contribue à améliorer la protection contre les inondations puisqu'il présente un plus grand débouché libre que le pont actuel.

Ouvrage parallèle

Le nouveau pont se dressera quatre mètres plus loin au nord de l'ancien pont. Ce dernier sera préservé durant toute la durée des travaux, ce qui présente l'avantage de ne quasiment pas impacter le trafic routier. Le nouvel ouvrage sera construit sur poutres en T doubles et constitué de sept travées. L'entreprise de construction a dressé les fondations du pont au moyen de pieux forés d'une section de 1,50 m. Afin que le nouveau pont constitue une amélioration non seulement du point de vue de la desserte routière, mais aussi du point de vue esthétique, les responsables ont décidé d'en agencer les piles à l'aide de matrices de coffrage à partir d'une hauteur de 2,13 m. C'était en effet le moyen avantageux en termes de coûts pour réaliser le souhait du conseil municipal d'avoir un pont à parement en pierre naturelle. Le choix s'est porté sur le motif « Kufstein » de NOE-Schaltechnik car son design à parement en pierre naturelle est très approchant de celui de l'ancien pont. Il reproduit la qualité de surface des pierres de taille maçonnées à l'ancienne selon un appareil en panneresses. Plus tard, lorsque l'ouvrage aura un peu de « patine », seul un connaisseur pourra s'apercevoir que le « parement en pierre naturelle » est en fait une surface en béton structuré et non pas un véritable appareil en pierre naturelle. La structure de la matrice de coffrage est choisie de sorte à pouvoir être complétée à volonté en longueur comme en hauteur.

Des matrices de coffrage pour le béton structuré

Le fabricant distribue les matrices de coffrage déclinées en quelque 100 designs standard sous la marque NOEplast. À savoir par ailleurs que NOE-Schal­technik réalise aussi des motifs individuels à la demande. Chaque matrice structurée existe en différentes longueurs et épaisseurs. Un tissu de fibres de verre au dos permet d'obtenir la grande précision dimensionnelle souhaitée. Selon leur exécution matérielle, les matrices de coffrage NOEplast sont réutilisables jusqu'à 100 fois.

Pour obtenir la texture de béton voulue, la matrice doit être fixée sur le coffrage. Pour les opérations de bétonnage horizontal – comme c'est couramment le cas en usine d'éléments préfabriqués – il suffit de déposer la matrice dans le coffrage. Pour un bétonnage vertical – comme par ex. sur les chantiers – la matrice doit être directement collée au coffrage ou sur un support, celui-ci étant ensuite monté sur le coffrage. Après s'être ainsi assuré que la matrice ne peut pas glisser, il peut être procédé au bétonnage après application d'une huile spéciale. Une fois que le béton a pris, on décoffre et le résultat apparaît.

Coffrage de poutre NOEratio

Le coffrage des piles est assuré par des éléments NOE-ratio. Ce coffrage de poutre à base d'éléments de coffrage préfabriqués a été spécifiquement conçu pour le génie civil et la construction modulaire. Il se compose principalement de poutrelles bois H 20 et de profilés en acier pour les ceintures, et s'utilise de façon très flexible grâce à sa trame de 25 cm en largeur et aux nombreux accessoires disponibles. Le support de platelage H 20 étant vissé à la ceinture, le coffrage est extrêmement stable et résistant à la torsion. Les points de ceinture se situent pour tous les éléments de base jusqu'à une hauteur d'élément de 6000 mm à un niveau de 400 + 1250 + 1250 + 1250 mm. Cette disposition permet de combiner sans problème différentes hauteurs d'élément jusqu'à 6000 mm de hauteur. Selon l'espacement d'ancrage choisi, un coffrage dressé avec NOEratio peut résister à une pression maximale du béton de 50 à 60 kN/m².

Coffrage et matrice – un service complet d'un seul tenant

Afin d'assurer la construction rapide et sans heurt du pont sur la Saale, les techniciens NOE de la succursale NOE de Cottbus ont assisté l'entreprise chargée des travaux en lui fournissant une planification détaillée de la mise en œuvre ainsi que la planification complète pour les matrices et les vues en plan des piles et des culées.­ NOE Cottbus s'est également chargée du montage des matrices sur le coffrage.­ Le tout a été livré prêt à l'emploi sur le chantier de Hammelburg. Ainsi, l'entreprise de construction Arlt a réalisé des économies de coûts et surtout gagné du temps de main d'œuvre.­ Ce qui, au vu du calendrier serré, était essentiel car les ouvriers n'avaient que six semaines pour dresser les six faces des piles de pont.

NOE est le seul fabricant sur le marché à fournir d'un seul tenant matrices de coffrage, coffrage béton, technique de coffrage, planification de la mise en œuvre et cadencement des opérations. Ceci facilite grandement la coordination et réduit agréablement le nombre d'interlocuteurs. NOE-Schaltechnik apporte de la sorte un précieux soutien à l'entreprise chargée des travaux pour travailler efficacement, venir à bout de ses tâches de construction sans heurt et tenir les délais d'achèvement prévus.

Panneau de chantier :

  • Avant-projet : Staatliches Bauamt Schweinfurt
  • Plans d’exécution et gros œuvre : Arlt Bauunternehmen GmbH, Frankenhain